EN  -  NL
Cultures & Pays
Noël en Chine
10 décembre 2015
0
,

Fête-t-on Noël en Chine ?

Noël en ChineEn Chine, terre confucéenne, Noël qui se dit 圣诞节 shengdanjie, littéralement « fête de la naissance du saint« , ne résonne pas dans sa dimension religieuse, ni comme célébration de la famille.

En effet, les chrétiens chinois ne sont « que » cent millions, et se montrent discrets dans leurs pratiques religieuses en raison du contrôle strict auquel les soumet le gouvernement.

La grande fête familiale des Chinois, est celle du « printemps » 春节 chunjie qui a lieu, selon le calendrier lunaire, en janvier ou février.

Il existe un point commun entre les deux fêtes : les enfants y reçoivent des cadeaux. Mais chunjie, moment de témoignage de la piété filiale, est en réalité la fête des parents, dans la continuité du culte des ancêtres.

Une fête consumériste

Néanmoins, Noël est présent en Chine, dans une version spécifiquement chinoise, consumériste, fun et glamour. Dans les centres commerciaux, lourdement décorés où les vendeurs arborent des bonnets rouges et blancs, passent en boucle jingle bells et autres Merry Christmas.

Santa Claus (version anglo-saxonne de notre vieux père Noël) est un symbole de progrès et d’ouverture au monde : il représente l’aisance du pays et la volonté des Chinois de profiter des joies de la consommation.

Noël, une question de « face » !

Malgré les apparences, si les jeunes Chinois post-maoïstes s’approprient Noël, ce n’est pas le signe de leur « occidentalisation« .

Noël en ChineDans la tradition chinoise d’hybridation des éléments étrangers, fêter Noël c’est afficher son appartenance à une classe sociale et à un statut supérieur.

Comme tout produit premium, c’est devenu le moyen de « projeter son statut », dans une culture pour laquelle l’identité est inextricablement liée à une validation par l’extérieur.

En un mot, Noël, en Chine, ça donne de la « face ». Ainsi, il est de bon ton pour les jeunes générations de le fêter en groupe d’amis ou en couple pour un dîner très romantique…

En Chine, Confucius est toujours présent, même sous la barbe blanche du Père Noël.

Chloé Ascencio, consultante Akteos, leader des formations interculturelles

Au sujet de l'auteur

Chloé ASCENCIO

Chloé ASCENCIO

Formatrice et coach, Chloé Ascencio a vécu à Shanghai et Canton, et mène depuis 2005 des recherches sur le management chinois et la culture business, notamment les spécificités de la relation Client en Chine. Elle a publié plusieurs livres sur ces thèmes : "Manager en Chine : les managers français vus par leurs collaborateurs chinois – Clés de la motivation", "Être efficace en Chine, le management à l’épreuve de la culture chinoise", "Working Successfully with the Chinese, Amazon Kindle store". Chloé conçoit et anime des formations au décodage de la communication indirecte, à la coopération à distance, au management d’équipe chinoise et à la négociation efficace avec les Chinois. Elle forme aussi des Chinois aux subtilités de la culture française, et coache des managers chinois en France. Ses langues de travail : français, anglais, chinois.

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Le violon en Chine

Stratégie innovante dans la Music Valley en Chine

Comment la Chine est-elle devenue le plus grand ce...

Lire la suite
Je suis français

Je ne suis pas malpoli, je suis français !

Avez-vous entendu parler de cette histoire ? Appar...

Lire la suite
Clichés européens

Clichés européens… vrai ou faux ?

Que penser de ces clichés européens. S’agit-il...

Lire la suite