EN  -  NL
Anecdotes interculturelles Cultures & Pays
Des péages gratuits en Argentine !
7 juillet 2016
5

Participez à la discussion sur LinkedIn

Leçons de choses en Argentine

Autoroute argentineBuenos Aires, un dimanche soir.

Les Buenos-Airiens rentrent chez eux après un week-end ensoleillé à la campagne. Vers 17 h, les voitures arrivent en grand nombre au péage et commencent à faire la queue. Les klaxons se mettent à retentir de plus en plus fortement, les barrières s’ouvrent miraculeusement et les conducteurs avancent sans régler leur tribut ! Les bouchons se reforment après le péage non acquitté. Ce phénomène se reproduit à chaque péage ; ensuite les klaxons s’arrêtent car les barrières restent ouvertes jusqu’à ce qu’il y ait moins de monde !

Avant de lire la suite, notez votre réaction dans les commentaires ci-dessous.

Réactions de Français

  • Je n’ai jamais observé semblable phénomène ailleurs. Il faut le voir pour y croire.
  • C’est vraiment amusant !
  • Les Argentins ont l’air d’obtenir ce qu’ils veulent en faisant du bruit !
  • Quelle impatience ! A quoi bon s’exciter puisqu’ils sont à nouveau arrêtés après le péage ?
  • Si les péages sur les autoroutes en Argentine ne fonctionnent que lorsque la circulation est fluide, les recettes doivent être bien maigres !
  • Klaxonner pour obtenir l’ouverture des barrières et ne pas payer ! Comment imaginer un phénomène aussi surréaliste en France, pays où pourtant la contestation est forte et les arrangements avec la règle possibles ?

Notez aussi des réactions d’autres cultures.

Réponses d’Argentins

Cela n’a rien de surréaliste, au contraire c’est logique et efficace. Quand on emprunte une route, il n’y a pas de péage. Si on choisit de prendre l’autoroute et donc de payer, c’est pour aller plus vite et gagner du temps ; il serait donc absurde de payer pour être bloqué !

Voilà un raisonnement parfaitement logique que Descartes ne renierait pas.

Afin de fluidifier la circulation, la règlementation routière argentine prévoit la possibilité d’ouvrir les barrières lorsque l’attente excède 2 minutes et que les files de voitures dépassent une ligne de démarcation. Le concert de klaxons permet d’aider les agents en les prévenant que la ligne est atteinte et qu’il est temps d’ouvrir.

Deux logiques qui s’opposent

La même expérience vue de part et d’autre de l’Atlantique n’a pas la même signification. Cette anecdote révèle à quel point nous sommes influencés par notre propre culture dans notre façon d’appréhender les situations, notre raisonnement, nos interprétations. L’ethnocentrisme oriente nos premières réactions et laisse ensuite le champ libre aux stéréotypes et aux préjugés. Il faut donc faire un véritable effort pour imaginer qu’il puisse y avoir d’autres explications que les nôtres.

Nous entrons alors dans le domaine de l’interculturel qui nous permet de chausser d’autres lunettes et de voir apparaître un grand nombre d’options possibles. L’étonnement interculturel, est une tournure d’esprit, une gymnastique quotidienne, un savoir-faire particulier qui nous amènent à nous interroger avant de juger et nous permet d’être Out of the box. Autant de sources de créativité et d’occasions de nous enrichir !

Laure Rostand, Akteos leader des formations interculturelles

Au sujet de l'auteur

Laure Rostand

Passionnée par l’aventure interculturelle, Laure Rostand a créé Akteos pour développer l’approche interculturelle dans les entreprises et les accompagner à l’international. Après des études à l’IEP de Paris et à la Sorbonne en psychologie, elle a travaillé dans la banque en Espagne, puis dans les ressources humaines, avant de diriger des sociétés de formation et de traduction. Elle se consacre actuellement au développement d’Akteos en France et à l’international.

Il y a 5 commentaires

  • André Ballarin dit :

    Merci Laure pour ces précieux commentaires qui nous amènent à nous interroger avant de juger. Merci encore pour cet exemple qui montre combien nos jugements à courte vue laisse le champ libre aux stéréotypes et aux préjugés. C’est en s’appuyant sur ces préjugés que le populisme prend racine et derrière le populisme, le nationalisme et le repli sur soi qui dans tous les cas amène à l’exclusion, à la violence et parfois à la guerre.

  • Jean Jacques Pravieux dit :

    Merci pour cette information. Je partage depuis longtemps le raisonnement des Argentins quant à l’intérêt des autoroutes. J’ai toujours pensé qu’il était inadmissible de payer lorsqu’il y a des bouchons puisque le service attendu n’est pas assuré. C’est très réconfortant de penser qu’on peut avoir une logique commune de part et d’autre de l’océan, et qu’une position contestataire ici peut être la norme dans un autre pays.

  • Intéressant…mais tout proche nous avons les autoroutes belges ou allemandes sans péage et avec de plus nombreuses sorties que les françaises!

    • Bleinc Christophe dit :

      Intéressant de voir la différence d’approche des Argentins: les autorités elles-mêmes admettent qu’au delà d’une certaine attente, le parcours est gratuit. Ce système ne fonctionne pas chez nous car l’accès a l’autoroute ne correspond pas (seulement) à un paiement contre un gain de temps, mais contre une sécurité, un confort de conduite, un état de la chaussée, etc. quel que soit le temps passé à la caisse. Par extension du système argentin, les stations de ski, les fast-food,..les grands magasins, devraient nous laisser partir sans payer s’il y a trop de queue à la caisse !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Etude de cas Akteos

    Comment traiter les clients au Brésil ?

    Etudiez un cas réel d'une politique globale appli...

    Lire la suite
    Anecdotes américaines

    Nos cousins américains !

    Si les Américains ont une apparence décontracté...

    Lire la suite
    Le Français vu d'ailleurs- Akteos

    Le Français vu d’ailleurs

    Avons-nous conscience des comportements français ...

    Lire la suite