EN  -  NL
Idées & Débats
Kermani : partisan du multiculturalisme
14 juillet 2016
0
,

Médiateur des cultures entre Orient et Occident

Kermani, avocat du multiculturalismeLauréat du prix de la paix des libraires allemands 2015, l’écrivain germano-iranien Navid Kermani n’est pas encore traduit en français et peu connu dans l’hexagone. Ce fils de parents iraniens, né en Allemagne en 1967, est pourtant « une des voix majeures de notre société » comme l’a déclaré le jury du prix. Ses romans, essais et ses reportages dans des zones de conflit « illustrent son respect de la dignité de l’individu et des différentes cultures et religions, ainsi que l’ampleur de son engagement pour une société européenne ouverte, qui offre une protection aux réfugiés et fait place à l’humanité. » Entre autres récompenses, il avait reçu le prix Kleist en 2012 et le prix Hannah Arendt pour la pensée politique en 2011.

Navid Kermani

Le travail de Navid Kermani impressionne par sa diversité et sa volonté de lier l’histoire des idées orientales et occidentales à l’actualité, de mêler le sacré et le profane. C’est un spécialiste des religions et de l’islam en particulier. La publication de sa thèse de doctorat avec le titre « Dieu est beau. L’expérience esthétique du Coran » l’a d’abord fait connaître.

Dans ses publications ultérieures, Navid Kermani explore les relations entre la religion, la langue, la littérature et la politique. Dans son recueil d’essais Zwischen Koran und Kafka, (Entre Coran et Kafka), il analyse les influences multiples et mutuelles entre le religieux et les littératures orientale et occidentale. Il parle de la dimension mystique dans l’œuvre de Goethe, du « monde sans Dieu » dans le drame de Shakespeare ou bien de parallèles entre le théâtre moderne européen et les jeux de passion chiites.

Navid Kermani s’est également fait connaître comme romancier et comme dramaturge. Par ses reportages dans les zones de conflit, il témoigne des combats de minorités religieuses et de populations qui luttent pour la liberté et la démocratie en Inde, en Iran ou en Syrie.

Un activiste du multiculturalisme

Kermani défend le multiculturalisme contre la tendance, à son avis désastreuse, dans beaucoup de pays européens de chercher l’homogénéité culturelle en supprimant des niches de différences culturelles. Il estime que d’exiger l’assimilation de l’étranger plutôt que de comprendre son apport culturel comme un enrichissement est une erreur grave qui mène à la confrontation plutôt que de rendre le vivre ensemble possible.

Car la mondialisation et sa conséquence, les crises identitaires, rendent les projets fondamentalistes particulièrement attractifs. Ils proposent ce qui est vécu comme un manque dans le monde mondialisé : clarté des règles , appartenances rassurantes et identités incontestées.

Kermani est convaincu que chaque personnalité contient de nombreuses identités, différentes et changeantes. Elle peut contenir des ambivalences et même des paradoxes. Musulman croyant, Kermani refuse d’être réduit à une identité exclusivement musulmane. Il est aussi écrivain allemand, européen convaincu et surtout citoyen du monde qui réclame l’universalité de l’humanisme des lumières. Ses adversaires sont tous ceux qui cherchent à construire des barrières entre les religions et les cultures pour dresser les uns contre les autres.

Suite aux attentats contre Charlie Hebdo, il s’est adressé à des milliers de personnes qui se sont réunies en solidarité avec les victimes des attentats de Paris le 14 janvier 2015 à Cologne. Dans son discours il a fait référence au combat pour la liberté, l’égalité et la fraternité du Paris révolutionnaire de 1789 et constate que ce combat qui a commencé à Paris continue. En dénonçant la thèse de la lutte des cultures, il cite un des premiers musulmans Ali Ibn Ali Talib au 7ème siècle : « l’homme est un frère ou en religion ou en humanité. »

Un intellectuel engagé

A la différence des intellectuels allemands qui le plus souvent dans l’histoire se sont vus comme des savants en dehors ou au dessus de la vie sociale et politique, Kermani est un intellectuel engagé plutôt dans la tradition française et à l’instar d’un Jürgen Habermas, autre lauréat du prix pour la paix des libraires allemands en 2001.

Invité à prononcer un discours devant le parlement allemand, le Bundestag, pour le 65eme anniversaire de la « loi fondamentale », la constitution allemande, il loue l’effort fait en Allemagne pour l’intégration des étrangers. Cela permet à un fils d’immigrés iraniens et musulman de tenir cette allocution en 2014 devant le gouvernement et les députés allemands, ce qui lui semble avoir été impossible il y a encore quinze ou vingt ans. Mais aussi, et à la désapprobation d’un certain nombre de députés, il met en garde contre toute tentative politique de restreindre le droit d’asile et de porter de cette manière atteinte aux principes même de la loi fondamentale.

A l’heure d’une crise migratoire sans précédent en Allemagne et en Europe, la voix de Navid Kermani est d’une importance toute particulière. Il nous appelle à ne pas renoncer aux principes fondamentaux et aux acquis de la culture européenne face aux menaces d’un monde en ébullition.

Ewald Pfeiffer, consultant Akteos, leader des formations interculturelles

Au sujet de l'auteur

Ewald PFEIFFER

Consultant et formateur en management interculturel, Ewald Pfeiffer est de nationalité allemande et vit et travaille en France depuis plus de vingt ans. Pendant une longue expérience à la DRH Internationale d'un groupe industriel français, il a été confronté aux enjeux interculturels des entreprises internationales. Il a été opérationnel dans de nombreux pays en Europe et dans le monde, dont trois ans dans les pays du Moyen Orient. Ewald est diplômé en Sciences Politiques (Allemagne) et en Management Interculturel (France). Il s'est spécialisé dans les relations franco-allemandes et cherche à faire comprendre, sans oublier son héritage historique, les changements profonds de la société allemande depuis les dernières décennies et leur impact sur les relations professionnelles et humaines entre la France et l'Allemagne.

Il y a 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Modernité et tradition

Universalisme contre identité

Philippe d'Iribarne nous explique pourquoi l’ent...

Lire la suite
Public et privé : un vrai problème d'interculturalité

Public et Privé en France : problème d’interculturalité?

Le fossé d’incompréhension entre Public et Pri...

Lire la suite
Droit de la concurrence et interculturel

Regard interculturel sur le droit de la concurrence

Pourquoi le droit de la concurrence est-il appliqu...

Lire la suite