EN  -  NL
Anecdotes interculturelles Cultures & Pays
Solidarité au Mexique
2 février 2017
2

Le troisième prix du Jeu interculturel organisé par Akteos a été attribué à Bertrand Seurret qui nous raconte comment un Mexicain peut « prêter » son emploi à son épouse et les conclusions que l’on peut en tirer sur les valeurs mexicaines.

Les valeurs au Mexique

Une incroyable histoire mexicaine

Famille mexicaineUn couple de Mexicains apprend que leur fils de dix-sept ans, en France pour ses études, s’est retrouvé à l’hôpital après une soirée trop arrosée et une altercation avec la police. Bien que leurs relations françaises puissent agir localement, impossible de faire sortir leur fils sans la présence d’un de ses parents.

Un appel à des contributions familiales permet de financer rapidement les billets d’avion. Reste que le père peut difficilement s’absenter car il a commencé un nouveau travail au service achats d’une petite entreprise et n’a pas le droit à des congés.

Il songe alors à se faire remplacer par sa femme (qui ne travaille pas), qu’il forme pendant deux semaines, avant de s’envoler pour Paris récupérer son fils et rentrer un mois plus tard…

A son retour, le plus naturellement du monde, il reprend son travail.

Décryptage interculturel

Plusieurs points sont à décrypter dans cette histoire surréaliste et pourtant vraie :

  • Soutien familial rapide pour supporter la charge financière lourde des billets pour une famille de la classe moyenne.
  • Réseau familial et amical de supports en France, pays lointain, mobilisé immédiatement.

Cela illustre parfaitement le comportement des Mexicains, dans la vie quotidienne comme dans les affaires.

Un Français se poserait certainement deux questions :

  • Pourquoi la mère n’y est-elle pas allée ?
    • Au Mexique, c’est le père qui résout les problèmes. Il ne faut sous-estimer l’importance de la figure paternelle au Mexique (machisme ?).
    • Le double canal relationnel dans la famille est encore plus accentué qu’en Europe : mère-fille et père-fils
  • Comment peut-on « prêter son travail » à sa femme ?
    • Il ne s’agit pas, comme on pourrait l’imaginer, d’un travail au noir dans lequel on peut inter-changer les rôles : le travail du père est officiel.
    • Ce qui intervient ici est la conviction profonde, partagée par la famille et l’employeur, à qui l’histoire a été racontée, que ce qui prime est de partir récupérer le fils. C’est plus important que le travail et le père aurait démissionné si cela avait été la seule solution. Toutefois, le père est apprécié et l’employeur considère naturellement que son rôle est d’aider. Comme ce dernier ne peut ni assumer une paye supplémentaire ni se passer d’employé pendant deux semaines, il accepte d’intégrer la femme de son collaborateur en remplacement…

La famille avant tout au Mexique

La solution trouvée permet à tout le monde de s’en sortir : à l’employeur de maintenir la prestation de l’employé et à la famille de conserver son revenu tout en allant chercher le fils en France. La conclusion la plus importante est qu’une raison familiale sérieuse au Mexique l’emportera toujours sur une question professionnelle, quelle que soit la pression qu’y mettrait (probablement) un manager français.

Non seulement l’employé mexicain règlera en priorité son problème familial mais encore il démissionnera probablement ensuite si son employeur n’a pas été compréhensif, car la confiance sera perdue. Le sens de la famille, le réseau, l’entraide et la confiance sont des valeurs fondamentales au Mexique.

Bertrand Seurret, consultant Akteos

Merci pour votre participation au jeu interculturel
Les autres anecdotes seront publiées dans le courant de l’année

S’inscrire à Regards Interculturels

Entrer votre adresse email pour recevoir le prochain article

Au sujet de l'auteur

Bertrand Seurret

Bertrand Seurret

Ingénieur ayant travaillé toute ma carrière dans le transport et la distribution de gaz j'ai eu la chance de prendre la direction technique d'une filiale au Mexique durant 3 ans. Ces 3 années en province sur un site et dans une ville où nous étions avec ma femme, mes enfants et la directrice de l'Alliance Française, les seuls expatriés, m'a permis de me fondre dans la vie quotidienne au Mexique et d'y prendre beaucoup de plaisir. Depuis mon retour je partage cette expérience personnelle et professionnelle avec joie dans le cadre de formations interculturelles.

Il y a 2 commentaires

  • Castillo Emma dit :

    Bonjour,

    Je suis Emma Castillo, Je suis mexicaine habitant en France depuis 12 ans. Je suis vraiment très triste de lire que les clichés mexicains se vendent de cette façon alors que la vrai nature du mexicain et d’une personne responsable malgré les conditions difficiles du pays.

    Mme
    Castillo

    • Bertrand dit :

      Bonjour Madame,
      Je ne comprends pas en quoi les attitudes décrites ne sont pas responsables.
      La famille est responsable et agit car elle ne peut laisser le fils seul en France dans une situation difficile. L’employeur est responsable car il aide la famille à trouver une solution. Que cette solution soit différente de celle que nous aurions trouvée ici, en France, ne la rend ni aberrante ni « irresponsable ».
      Je tiens à souligner que j’ai vécu personnellement et récemment cette histoire et que ce qui est raconté représente précisément le témoignage du père, venu en France récupérer son fils. Je suis toujours en contact avec cette famille aujourd’hui.
      Quant aux faits que la famille prime sur le travail, que la confiance est essentielle et que les situations de crise comme celle-là sont l’occasion de la perdre ou la renforcer, cela me semble correspondre à la réalité du Mexique aujourd’hui.
      Bien entendu on peut percevoir les choses différemment et la différence interculturelle, là encore, met un filtre devant nos yeux, mexicains ou français, quand on lit cette histoire !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    contrat en Chine

    Négocier un contrat en Chine

    Le contrat en Chine n'est pas significatif en soi....

    Lire la suite
    Management à la française

    Management à la française

    Jean-Luc Placet, associé de PricewaterhouseCooper...

    Lire la suite
    Le paradis et l'enfer en Europe

    Le paradis et l’enfer en Europe

    Rien de tel que l'humour pour mettre en scène des...

    Lire la suite